Adoption de l’approche genre et inclusion sociale dans les projets du Compact II

Le Compact II vise à promouvoir une croissance économique durable et inclusive et accorde, à cet effet, une attention particulière à l’intégration des dimensions genre et inclusion sociale (GIS) dans ses différents projets.

Conformément à la politique genre et aux directives opérationnelles genre de MCC, l’Agence MCA-Morocco a adopté un Plan d’Action Genre et Inclusion Sociale (PAGIS) qui traduit son engagement à promouvoir l’inclusion sociale et l’égalité de genre dans toutes les étapes de la conception et de la mise en œuvre des projets du Compact II. Le PAGIS tient compte des résultats de l’analyse des contraintes à la croissance économique qui a été menée par le gouvernement et MCC, en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD) ; laquelle analyse a permis d’identifier la faiblesse de la qualité du capital humain et son inadéquation avec les besoins des entreprises et l’accès difficile des investisseurs au foncier parmi les contraintes majeures sur lesquelles il a été convenu d’agir dans le cadre du Compact II pour favoriser une croissance inclusive et réductrice de la pauvreté. Le PAGIS définit, à ce titre, des actions, des objectifs et des indicateurs concrets dans le but de s’assurer que les contraintes socio-économiques pouvant affecter la pleine participation des populations et leur accès aux bénéfices des projets du Compact II sont atténuées et que des opportunités supplémentaires pour assurer une participation inclusive sont identifiées.

Le PAGIS constitue un document de référence destiné aux différentes structures en charge de la mise en œuvre du Compact II (Agence MCA-Morocco, Unités de gestion des projets, contractants et consultants) et à leurs partenaires, afin qu’ils puissent intégrer, de manière fluide et transversale, les dimensions genre et inclusion sociale, aussi bien sur les plans organisationnel et institutionnel, que sur les plans de la planification, de la programmation, de la coordination, du suivi et de l’évaluation.

Le PAGIS permet de :

  1. Définir les objectifs des différents projets et activités du Compact II en termes d’inclusion sociale et de genre ;
  2. Structurer les actions planifiées et les échéances y afférentes, ainsi que les indicateurs pertinents de mesure du progrès réalisés dans l’atteinte des objectifs escomptés.

Le PAGIS est en cours de mise à jour en concertation avec l’ensemble des parties prenantes. Sa nouvelle version sera publiée dès sa finalisation.

Quelques exemples de mise en pratique de l’approche Genre et Inclusion Sociale (GIS) dans les projets du Compact II

 

La prise en compte des dimensions genre et inclusion sociale dans les projets du Compact II se traduit par la conception et la réalisation d’activités intégrées aux projets conformément au PAGIS adopté par l’Agence MCA-Morocco. Les actions suivantes reflètent la concrétisation de cette approche : 

  • Des infrastructures scolaires inclusives et sensible au genre : Dans le cadre de la réhabilitation des 90 lycées et collèges ciblés par le Compact II, l’Agence a effectué une analyse préalable en matière de GIS de l’ensemble des installations de ces établissements (sanitaires, accessibilité, agencement, répartition des espaces communs) par rapport à leurs utilisations par les différents usagers : filles et garçons, femmes et hommes et personnes en situation de handicap. Les réhabilitations en cours permettront de répondre aux besoins des différents usagers et contribueront à garantir un environnement d’apprentissage efficace pour les filles, les garçons et les personnes en situation de handicap.
  • Un Projet d’Etablissement Intégré (PEI) élaboré selon un processus gendérisé et inclusif : En effet, le PEI est placé au cœur du nouveau modèle d’amélioration des établissements scolaires ciblés par le projet « Education secondaire ». Afin de prendre en considération les besoins et les préoccupations de l’ensemble de la communauté, l’Agence a piloté un processus pour l’élaboration et la mise en œuvre des PEI au sein des établissements cibles du projet, qui a connu la participation des différentes parties prenantes internes et externes aux établissements scolaires : élèves filles et garçons, parents d’élèves (mères et pères), enseignantes et enseignants, représentants de la société civile et du secteur privé, ainsi que les autorités locales.
  • Institutionnalisation du GIS dans le secteur de la formation professionnelle: l’amélioration de la gouvernance et de la coordination de l’intégration des dimensions genre et inclusion sociale dans le secteur de la Formation Professionnelle (FP) constitue l’un des principaux axes de l’appui apporté par l’Agence à l’opérationnalisation de la réforme de la formation professionnelle. Pour ce faire, l’Agence accompagne le Département chargé de la FP dans le renforcement de l’architecture institutionnelle et organisationnelle du système de la FP en matière d’inclusion sociale et de genre et ce, en tenant compte du contexte et des acquis institutionnels, d’une part, et du retour d’expérience des meilleures pratiques internationales, d’autre part.
  • Le « Trophée de l’égalité professionnelle » : Dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité « Emploi », l’Agence a réalisé une étude de diagnostic sur l’équité genre en milieu professionnel au Maroc en étroite collaboration avec le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle (MTIP). Ce travail a permis de définir les contours de l’assistance technique à fournir au MTIP pour promouvoir l’équité genre en milieu professionnel, sur la base des résultats de l’analyse situationnelle, des meilleures pratiques à l’échelle nationale et internationale et des besoins exprimés par les différents acteurs clés. Suite à cela, l’Agence accompagne le MTIP dans l’amélioration du processus de mise en œuvre du « Trophée de l’égalité professionnelle », une initiative lancée depuis 2016, afin d’en faire un outil performant, efficace et attractif de promotion de l’équité et l’égalité sur le lieu de travail et contribuer à favoriser l’accès et le maintien des femmes dans le milieu professionnel.
  • Une procédure de Melkisation sensible au genre : Dans le cadre du projet de melkisation de 66.000 ha de terres collectives dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz, l’Agence a mis en place un dispositif de communication et de sensibilisation pour informer l’ensemble de la population cible du projet sur le processus de mise en œuvre de l’opération de melkisation, tout en leur garantissant le droit d’expression et d’écoute. En parallèle, l’accès des femmes au foncier sera renforcé davantage à travers un accompagnement des femmes inscrites dans les listes des ayants droit tout au long du processus de melkisation jusqu’à l’établissement de leurs titres fonciers.
  • Des mesures d’accompagnement favorisant l’autonomisation des femmes et des jeunes : En parallèle à l’opération de melkisation, l’Agence mettra en œuvre des mesures d’accompagnement pour assurer une meilleure valorisation agricole des terres melkisées et garantir un développement inclusif de la population cible en favorisant sa qualification et son autonomisation. Ces mesures portent notamment sur la facilitation de l’accès aux financements, le renforcement des capacités techniques et professionnelles des agriculteurs et le développement d’activités génératrices de revenus et d’emplois, en faveur notamment des femmes et des jeunes.
  • Des zones industrielles durables et inclusives : A travers la création et la réhabilitation de 3 zones industrielles pilotes et l’amélioration de la gouvernance et de la durabilité économique, sociale et environnementale des zones industrielles à financer par le Fonds des Zones Industrielles Durables (FONZID), le Compact II encourage les initiatives favorisant l’établissement d’un environnement adapté aux préoccupations des entreprises et leur employés (femmes et hommes) et offrant une infrastructure sociale favorable et des conditions de travail propices afin de maintenir les femmes et les populations vulnérables dans ces zones industrielles.